santé, beauté, bien être parent enfant ado conseils parent enfant ado activités et diy (so it yourself) parent enfant ado forums parent enfant ado grossesse mode deco

disputes à gogo

Répondre au message
Pages : 1 2
Zolette Administreur du site
3297 messages
Posté le 22/10/2017 à 19:17 Citer le message

Mes garçons se chamaillent sans arrêt. Je n'en peux plus.
Ils sont adorables séparément. Mais dès qu'ils sont ensemble, c'est la cata : soit ils se liguent pour faire des bêtises (ce qui est pénible, mais bon, ça fait partie de jeu...), soit ils se disputent.
Je n'en peux plus, je n'arrive pas à les gérer ensemble. J'ai souhaité qu'ils soient rapprochés (16 mois d'écart). Si mon mari avait été d'accord, ils l'auraient même été plus. Mais j'en suis arrivée au point de regretter d'en avoir fait deux...

Petit exemple pour que vous compreniez :
enfant 1 : - Maman, il m'embête, il me prend mes légos !
moi : - Bon, pour que tu puisses continuer ta construction, je vais faire une activité avec lui. Comme ça, tu seras tranquille.
enfant 2 : - D'accord ! Est-ce que tu peux me lire un livre ?
enfant 1 : - Si tu lis un livre, je vais venir écouter. Je ferai mes légos plus tard.
enfant 2 : - Je veux lire SamSam.
enfant 1 : - Non, je veux qu'on lise Pat Patrouille !
Et bam, c'est reparti pour une dispute !

J'essaie de leur faire pratiquer des activités chacun de leur côté mais il ne le supportent pas. Leur devise est simple : "Ni ensemble, ni l'un sans l'autre".
Jeudi, mon aîné fait un stage de judo. ça devrait être tranquille car je n'aurai que le cadet à gérer. Mais d'ici là, il faut que je tienne 3 jours...

La plupart des gens pensent que c'est ma fille la plus difficile à gérer, et je ne dis pas que c'est simple, loin de là. Mais les garçons, c'est tout aussi difficile... et contrairement à ma puce, ils ne font plus de sieste, donc je n'ai aucun répit !

Les vacances viennent juste de commencer et je n'en peux déjà plus !
Help !
"Elever un enfant est plus difficile qu'on ne le croit... et plus merveilleux encore." C. Osgood
laly Administreur du site
4027 messages
Posté le 22/10/2017 à 20:02 Citer le message

C'est peut-être une question d'âge, les filles sont pareil depuis cet été.
ça peut être aussi un moyen de ramener l'attention à eux

Je regardais récemment Super Nanny qui disait que quand des frères et soeurs se disputaient il fallait trouver des activités où ils sont obligés de s'entraider.
Caranette
1324 messages
Posté le 22/10/2017 à 20:32 Citer le message

Je n'ai aucun conseil à t'apporter ma pauvre, car ici Anaëlle a juste besoin de s'approcher ou entrer dans la pièce pour que Loris hurle et prenne son jouet contre lui... Gueguerre permanente ici aussi depuis qq mois.
Maman de Anaëlle (2 Août 2012) et de Loris (27 Novembre 2015).
lisalouis Administreur du site
3832 messages
Posté le 23/10/2017 à 09:44 Citer le message

Il y a quelques temps ca a commencé comme ça a la maison aussi, entre les filles.
C'était je t'aime moi non plus. J'en ai eu ras le bol des disputes alors je leur ai dit :"si vous n'êtes pas capable de jouer ensemble sans dispute vous allez chacune dans votre chambre. Et si vous n'êtes pas capable d'être gentille ne vous adressez pas la parole. "
Elles sont restées éloignées 1 après midi puis rose est allée voir sa soeur pour lui demander de venir jouer. Depuis c'est parfait. Elles s'arrangent elles meme. Si elles veulent un dessin animé ou que je lise soit elles se mettent d'accord soit elles n'ont rien.
Là on part dans un parc de jeu en intérieur. Rose aide beaucoup sa soeur a vaincre ses peurs (escalade, toboggans fermés...). Ca les rapproche bien ça aussi. Elles ont retrouvés leur complicité mais je pense que c'est l'âge qui les rend comme ça.
Maman de Rose (25/05/2011), Aline (30/03/2013) et de Valentin (01/06/2016)

"Si le centre est stable, alors la famille est soudée"
Ga.L
1294 messages
Posté le 23/10/2017 à 13:47 Citer le message

Citation:
Il y a quelques temps ca a commencé comme ça a la maison aussi, entre les filles.
C'était je t'aime moi non plus. J'en ai eu ras le bol des disputes alors je leur ai dit :"si vous n'êtes pas capable de jouer ensemble sans dispute vous allez chacune dans votre chambre. Et si vous n'êtes pas capable d'être gentille ne vous adressez pas la parole. "
Elles sont restées éloignées 1 après midi puis rose est allée voir sa soeur pour lui demander de venir jouer. Depuis c'est parfait. Elles s'arrangent elles meme. Si elles veulent un dessin animé ou que je lise soit elles se mettent d'accord soit elles n'ont rien.
Là on part dans un parc de jeu en intérieur. Rose aide beaucoup sa soeur a vaincre ses peurs (escalade, toboggans fermés...). Ca les rapproche bien ça aussi. Elles ont retrouvés leur complicité mais je pense que c'est l'âge qui les rend comme ça.


on essaye d'appliquer cette méthode aussi. Parfois, ils se disputent dans le salon, on les envoie jouer chacun dans leurs chambres. 15mn plus tard, on retrouve les 2 dans une des chambre et ils jouent ensemble.
Bon courage, je suis en vacances aussi et j'appréhende les cris et disputes pendant ces 2 semaines !
E & F
Zolette Administreur du site
3297 messages
Posté le 23/10/2017 à 21:00 Citer le message

J'aimerais vraiment avoir des enfants comme les vôtres !
Bien sûr que j'essaie de les faire jouer chacun dans sa chambre. Mais ils sont tous les deux dans leur période "j'ai peur dès que je suis seul dans une pièce". Je me souviens très bien quand j'étais moi-même là-dedans, et je peux dire que ça a duré lonnnnnnnnntemps ! Ils ont une peur panique d'être seuls. Je pense que mine de rien, ils se rassurent l'un l'autre.
La journée s'est bien passée grâce à un emploi du temps blindé du matin au soir. J'ai prévu une activité sur chaque demi-journée cette semaine pour éviter les "temps morts" qui permettent le laisser-aller et donc les disputes. Le seul jour où je n'avais rien trouvé à faire était le mardi 31. J'ai appelé mes parents hier pour leur demander de me prendre l'un des garçons. Si il y en a un dans chaque maison, tout le monde devrait passer une bonne journée. Mais c'est dommage d'en arriver là.

Paul est allé chez l'ORL cet après-midi et il y avait donc une baby-sitter pour garder les deux autres. Quand elle est arrivée, les garçons faisaient des petites blagues, Constance mangeait tranquillement... Je me suis dit "C'est dingue, là, on pourrait vraiment passer pour la famille idéale !" Sauf que j'étais en pleurs le matin même quand mon homme est parti travailler.
J'ai profité de mon passage à la pharmacie (Paul a une super otite, pour changer) pour me prendre une cure de magnésium. J'espère que ça va m'aider à profiter des moments qui se passent bien car ils existent heureusement et je ne garde hélas en mémoire que les mauvais.

Je me demande surtout si ils s'entendront plus tard.
Je me battais moi-même beaucoup avec mon frère et devenus adultes, on n'est pas tellement proches...
Dernière édition le 23/10/2017 à 21:01 par Zolette
"Elever un enfant est plus difficile qu'on ne le croit... et plus merveilleux encore." C. Osgood
laly Administreur du site
4027 messages
Posté le 23/10/2017 à 23:26 Citer le message

Zolette, j'ai surtout l'impression que tu es épuisée.
Les enfants se chamaillent. C'est embêtant car ça fait du bruit et parfois ils se font mal (ici Z pince sa soeur et L pousse Z). Mais cela ne remet aucunement en cause tes qualités de mère.
Il n'y a pas de famille idéale. Il y a des familles c'est tout.
Donne toi le droit d'avoir des moments où les choses ne sont plus sous contrôle.

Je sais que tu n'aimes pas l'idée car tu considères qu'on ne fait pas des enfants pour les coller aux grand parents, mais ne peux tu pas le faire une fois et prendre quelques jours pour te reposer, souffler un peu?
lisalouis Administreur du site
3832 messages
Posté le 24/10/2017 à 07:03 Citer le message

Un jour j'ai lu " il n'y a pas de parents parfaits ni d'enfants parfaits, mais il y a une multitude de moments parfaits a partager ensemble ".

Ce qui est dur c'est qu'on ne voudrait que ses moments.

J'ai 18mois de moins que ma soeur. Vers 7/8 ans on se disputait beaucoup. Elle faisait des bêtises et me faisait accuser, je lui en voulait beaucoup.
Mais ne t'inquiète pas trop, le pire c'était l'adolescence ! Là on a pris 2 chemins totalement différents.

Et maintenant, on a retrouvé une complicité de tous instants. Il ne se passe pas deux jours sans qu'on s'appelle (en semaine c'est tous les jours). C'est ma soeur et ma confidente réunie.
Alors j'en suis la preuve, on peut s'éloigner a certains moments et se retrouver encore plus complices.
Maman de Rose (25/05/2011), Aline (30/03/2013) et de Valentin (01/06/2016)

"Si le centre est stable, alors la famille est soudée"
Zolette Administreur du site
3297 messages
Posté le 24/10/2017 à 14:49 Citer le message

J'en conviens : je suis épuisée. Et ne le cachons pas : les vacances me stressent à mort. Je sais que je ne peux compter que sur moi-même. En avril, je me suis fait une entorse et il a fallu que je passe la journée en serrant les dents en attendant le retour de mon mari le soir. Pas moyen de laisser les enfants à quelqu'un. Si j'ai un enfant malade, il faut que je traîne les 3 chez le médecin, avec l'épreuve de la salle d'attente... J'essaie de tout planifier pour qu'il n'y ait aucun grain de sable mais avec des enfants, il y a toujours des imprévus (une maladie, un bol renversé...). Là, Noé vient de faire une colère car il ne voulait pas porter les bottes que son frère avait l'an dernier. (Ne vous inquiétez pas : la plupart de ses vêtements sont neufs, il n'est pas puni parce qu'il est le cadet. Mais bon, pour des bottes, je me dis qu'ils peuvent bien se les passer).

Je n'en reviens pas de réussir à tout gérer si bien en période scolaire et à ne plus me reconnaître en temps de vacances. C'est difficile à vivre car je sais que tout le monde rêverait d'être à ma place, d'où une culpabilité XXL.

Je n'ai pas une minute de tranquillité.
On a résolument choisi une éducation sans écran. Résultat : mes enfants ont beaucoup de vocabulaire (toutes leurs maîtresses le disent), ils savent se tenir dans un musée ou un château, ils connaissent plein de jeux de société... Sur le papier, c'est super. Mais en vrai : ils n'ont aucune autonomie, je suis constamment en train de jouer avec eux ou de leur lire des livres. Je peux à peine m'absenter pour aller aux toilettes. S'ils sont seuls, ils ne savent pas quoi faire et ils se battent. Jusqu'à l'an dernier, ils faisaient la sieste et je pouvais donc en profiter pour faire la vaisselle et tout ce qu'une mère a à faire dans une maison. Maintenant, j'ai à peine le temps d'avaler un café qu'ils sont déjà en train de se taper dessus. Je sais que c'est sans doute pour attirer mon attention.
On a raté un truc mais je ne sais pas quoi.

Je sais qu'il y a des signes qui me montrent malgré tout qu'on est en train de trouver un rythme : la maison est serpillée tous les jours, Constance n'a pas mangé de blédichef depuis des semaines (malgré son âge, elle ne peut pas encore manger comme nous), le linge est plié...

Il faudrait que je me repose.
Je n'ai jamais mis les enfants au centre de loisirs. Je me dis que c'est fait pour ceux dont les parents travaillent. Et ils ne font que des inscriptions à la semaine, ce qui est beaucoup trop pour moi qui ait juste besoin de quelques heures de répit. Car en principe, j'aime les avoir avec moi !
Mes parents les ont déjà gardés pour qu'on fasse notre formation Makaton. Je ne veux pas trop tirer sur la corde. Autour de moi, j'entends beaucoup plus les grands-parents se plaindre d'avoir à garder leurs petits-enfants que s'en réjouir.
Mes enfants sont les seuls petits-enfants de mes parents. Je ne veux pas les épuiser/dégoûter et qu'ils refusent de garder mes neveux le jour où mes sœurs m'en feront. C'est un peu ce qui s'est passé dans la famille de mon mari : mon beau-frère a toujours eu tendance à caser ses enfants chez mes beaux-parents pour un oui ou un non. Résultat : ma belle-mère ne supporte plus ses petits-enfants et a fait la gueule à chacune de mes grossesses. Impossible de lui laisser mes enfants.

Désolée pour le pavé.
Les 3/4 de l'année, tout se passe très bien. Mais je hais vraiment les vacances.
"Elever un enfant est plus difficile qu'on ne le croit... et plus merveilleux encore." C. Osgood
lisalouis Administreur du site
3832 messages
Posté le 24/10/2017 à 19:40 Citer le message

'avec l'éducation sans écran j'aurais cru qu'ils auraient su jouer seuls.
Quand Valentin fait la sieste et que les filles ne veulent pas la faire, mais moi si, elles font un jeu de société ou de carte toutes les 2. (Oui oui je m'autorise à faire la sieste quand je suis KO et elles savent se gérer. Bon je ne dort pas a point fermé mais je somnole et ça me fait un bien fou).

Il faudrait qu'ils apprenent a jouer a 2, sans que tu soit toujours avec eux.
C'est clair que c'est triste de détester a ce point avoir les vacances avec eux. Mais n'hésite pas a avoir un relais. Peut etre pour ses vacances et que les prochaines iront mieux.

Et eux, ils verbalisent ca?
Maman de Rose (25/05/2011), Aline (30/03/2013) et de Valentin (01/06/2016)

"Si le centre est stable, alors la famille est soudée"
Répondre au message
Pages : 1 2
Rester connecté Mot de passe oublié ?  
Disney Store
diy trophée enfant tigre chevet cerise
lit princesse gourmandise patère bois nuage ferm living
Ouiii.com, le site pour préparer toutes vos jolies fêtes

 
Ouiiin.com est déclaré à la CNIL : N°1276454. Mentions légales - Forums mariage et jolies fêtes